La Bretagne avec son climat doux et tempéré est une région exceptionnelle pour la culture des camellias.

 

 

 

 

Ce site personnel répertorie par ordre alphabétique avec photos à l'appui, les principaux camellias que j'ai observés et photographiés dans la région Bretagne. Il peut être une aide pour reconnaître une variété quand l'on débute dans la culture de ces plants magnifiques. Aussi pour améliorer et compléter ce site, j'accepte toutes vos remarques et vos photos de camellias !

Les principales variétés:

   * camellia Japonica: le plus répandu; originaire du Japon, il préfère la mi-ombre mais il supporte aussi le soleil.

    * camellia Higo: c'est un camellia à fleurs simples avec un bouquet d'étamines au centre qui est une forme de c. Japonica.

   * camellia Reticulata: originaire de Chine, province du Yunnan; arbuste de taille moyenne en général et donnant de très grandes fleurs qui vont du rose clair au rouge foncé.

   * camellia Saluenensis: originaire du Japon, très rustique, il sert surtout à produire des hybrides.

   * camellia Hybride: c'est un croisement entre les variétés ci-dessus; de nombreuses couleurs et formes de fleurs sont disponibles dans cette variété. Ils sont très rustiques.

   * camellia Sasanqua: originaire du japon, seule variété qui accepte bien le soleil; il fleurit dès le mois d'octobre et se couvre de petites fleurs simples souvent très odorantes.

    * Camellia Hiémalis: ressemble au sasanqua par son bon comportement au soleil; variété très florifère, rustique, à floraison d'automne.

Conditions de plantation:

   * Emplacement: mi-ombre, sous le couvert d'arbres à feuillage léger; sauf les Sasanqua qui supportent un soleil non brûlant. Il faut aussi les abriter des vents froids d'est et de nord.

   * Sol: il aime une terre légère, humifère, légèrement acide (pH 6: c'est le cas en Bretagne) et surtout bien drainée. Un peu de terre de bruyère mélangée à un terreau de feuilles et à la terre d'origine fait parfaitement l'affaire.

Les formes de fleurs:

simple semi-double anémone

pivoine

imbriquée cloche tombante

  Les méthodes de multiplication: Sur les conseils avisés du spécialiste de la région de Guingamp qu'est Fanch Le Moal ( il possède une superbe collection de plus de 4000 camellias ! ), j'ai utilisé 4 méthodes différentes qui se sont avérées aussi efficaces les unes que les autres.

   * Semis de graines: le semis peut se faire à partir du mois de novembre dans un bac rempli par un mélange équitable de terre de bruyère, de tourbe brune et de terre de jardin. Les graines doivent être gardées toujours humides après la récolte. Les plants peuvent servir de porte-greffes au bout de 4 à 5 ans ou servent à obtenir de nouvelles variétés. Les fleurs de ces semis n'apparaissent qu'au bout de 10 ans environ.

    * Le bouturage: il se pratique de fin juillet à fin août dans des bacs en polystyrène contenant 1/3 de terre de jardin, 1/3 de tourbe brune, 1/3 de sable très grossier ou de très petits gravillons. 

    - désinfecter la terre avec 2 litres d'eau bouillante.

    - laisser sécher la terre.

    - mettre les boutures qui seront prises sur les pousses de l'année et comporteront une feuille et 5cm de tige environ coupée obliquement en dessous de la feuille.

    - disposer une vitre sur le dessus du bac pour éviter le dessèchement et laisser environ 2ans dans le bac.

    - enlever les boutons à fleurs s'ils apparaissent.

    - transplanter ensuite en pot individuel.

    * Le marcottage aérien: cette méthode permet d'avoir rapidement des plants de bonne taille. Elle se pratique d'avril à mai sur des branches de 8 à 10 mm de diamètre.

    - enlever l'écorce tout autour de la branche sur une longueur de 2cm.

    - entourer cette partie de mousse trempée dans de l'eau.

    - envelopper la mousse avec 2 sacs plastiques superposés (ceci afin d'éviter l'évaporation).

    - serrer bien les 2 extrémités avec du fil électrique ou de la ficelle.

    - disposer un papier aluminium autour des sacs plastiques, ceci pour réguler la température.

    - couper début novembre, avant les gelées, et mettre en terre ou en container (laisser la mousse sur les racines).

     * La greffe: elle peut se pratiquer toute l'année en placage sur des camellias de diamètre 6 à 8 mm. La meilleure époque étant d'avril à août.

    - prendre le greffon sur une pousse de l'année.

    - couper en biais le greffon et le plant receveur.

    - mettre en vis à vis les écorces du greffon et du plant.

    - ligaturer avec du fil de plomb (ne pas mettre de mastic ! )

    - recouvrir par un bocal en verre ou une enveloppe étanche de plastique (à l'étouffée) pour éviter l'air.

    - le démarrage de la greffe se fait au bout de 3 à 4 mois.

Bon courage !!!